Maisons d'Accueil l'Îlot

Coordonnées

88 bd de la Villette, 75 019 Paris

01 43 14 31 00
Suivre l’association sur Twitter : https://twitter.com/IlotAsso
sur Facebook : https://www.facebook.com/IlotAsso/

Presentation

Aider les personnes sortant de prison à prendre un nouveau départ

 
L’association Maisons d’accueil l’Îlot accueille, héberge et accompagne dans leurs démarches de réinsertion des hommes et des femmes en grande précarité. Depuis sa création, en 1969, elle milite pour un changement de regard de la société civile sur ceux qui ont connu la prison. C’est pourquoi elle accorde une attention toute particulière aux personnes sortant de prison ou en aménagement de peine.

En nous appuyant sur la volonté et les aptitudes des personnes que nous accueillons, nous voulons les aider à se reconstruire, à se réinsérer dans la société pour autant qu’elles en ressentent le besoin, à se rétablir sur les plans personnel, familial, professionnel, moral et spirituel.” Extrait du projet associatif

L’Îlot agit en Picardie à Amiens et en région parisienne à Paris et dans le Val-de-Marne, en partenariat avec de nombreux organismes dont les services pénitentiaires d’insertion et de probation. Reconnue d’utilité publique depuis 1998, l’association est membre du Comité de la Charte pour un don en confiance.

Accueillir, héberger et accompagner sur la durée


Avec 5 maisons d’accueil en France, nous accueillons chaque année près de 1200 personnes et offrons à nos résidents, par un accompagnement social et éducatif, les moyens de se stabiliser après une période d’incarcération ou de précarité.
Nous les encourageons à reprendre confiance et à appréhender l’avenir. Pour cela, nous les accompagnons vers un retour à l’emploi et dans la recherche d’un logement autonome.
Par ailleurs, tous les centres d’hébergement de l’Îlot permettent d’accueillir des personnes placées sous bracelet électronique, ce qui fait de l’Îlot un acteur reconnu des services pénitentiaires pour accompagner des personnes en aménagement de peine.

5 centres d’hébergement

 

Chemin Vert, Paris : cette résidence au cœur de Paris accueille 60 hommes seuls sortant de prison ou en aménagement de peine. L’hébergement se fait en chambre individuelle et 6 studios sont attribués à des hommes en fin de parcours d’insertion avant d’accéder à un logement autonome.
Les Augustins, Amiens : en plein centre-ville d’Amiens, ce lieu offre un hébergement en chambre individuelle et un accompagnement individualisé pour 56 hommes seuls après une peine de prison ou un parcours d’errance. De nombreux temps collectifs permettant de rompre l’isolement sont proposés aux résidents. L’établissement accueille également des personnes ayant besoin de soins réguliers dans 6 Lits Halte Soins Santé. Par ailleurs, plusieurs appartements en ville permettent aux personnes les plus autonomes de se préparer à vivre dans leur propre logement.

L’Îlot Val-de-Marne : 2 centres d’hébergement et de réinsertion sociale composent l’Îlot Val-de-Marne, qui peut accueillir 43 personnes. La résidence de Vincennes accueille en studios des jeunes couples et des femmes seules en difficulté ou en lien avec la justice. La résidence de Villiers-sur-Marne permet l’accueil d’une vingtaine de femmes seules.

Thuillier, Amiens : La résidence Thuillier peut accueillir 69 personnes : des femmes seules et des familles avec leurs enfants qui ont besoin d’un hébergement pour se reconstruire après une suite de difficultés. L’accompagnement socio-éducatif vise leur retour à l’autonomie.

Un établissement d’urgence


La Passerelle, Amiens : pour venir en aide à des personnes en situation d’extrême urgence, La Passerelle évite aux uns de se retrouver à la rue et permet aux autres de renouer avec la société. C’est le plus important centre d’hébergement d’urgence de la Somme où chaque jour une soixantaine d’hommes et de femmes sans domicile bénéficient d’un repas chaud et de divers autres services : douche, casier personnel, domiciliation… La Passerelle héberge chaque soir 46 hommes seuls et les accompagne dans leurs démarches. Un tiers des personnes accueillies sont d’anciens détenus.

Dans le respect de la personne humaine, nous voulons mettre en œuvre, pour le temps nécessaire à chacun, des actions conjuguant professionnalisme et chaleur humaine. ” Extrait du projet associatif

Aider l’insertion professionnelle des personnes sans qualification

 
Les ateliers d’insertion emploient, forment et accompagnent vers la reprise d’une activité professionnelle des personnes sortant de prison, en aménagement de peine ou en situation de précarité. À l’Îlot, l’accent est mis sur l’accompagnement socio-éducatif, qui au-delà de l’accompagnement professionnel, permet d’améliorer les chances de réussite des salariés.
L’atelier qualification-insertion, Amiens, Aubervilliers et Paris : Ce parcours innovant s’adresse en priorité à des jeunes sortant de prison mais aussi à d’autres personnes sans qualification souhaitant accéder à un emploi dans la restauration. À la différence d’un chantier d’insertion classique, l’Atelier Qualification-Insertion prépare ses salariés à un diplôme. Ainsi, ils ne travaillent pas directement mais découvrent le monde du travail en effectuant chacun 3 mois de mise en situation dans une entreprise de restauration en dehors de l’Îlot. Ils sont 12 à 15 salariés par promotion et l’obtention du diplôme donne lieu à une cérémonie de remise de diplôme très suivie par nos membres. À droite
Les Ateliers de l’Îlot, Amiens : Au sein d’un même lieu sont réunis un garage, une menuiserie et un restaurant-traiteur d’insertion ouverts au public du lundi au vendredi. Ces ateliers emploient en contrats d’insertion 57 hommes et femmes en situation d’exclusion professionnelle. Ces personnes sont formées, tout au long de leur contrat, par des encadrants techniques et sont accompagnées par un conseiller en insertion professionnelle pour réintégrer le marché du travail. Les Ateliers accueillent également des personnes condamnées à un Travail d’Intérêt Général (TIG). Depuis 2015, les Ateliers proposent aussi un parcours qualifiant, sur le modèle de l’Atelier Qualification-Insertion. SITE INTERNET DES ATELIERS : https://ilot-lesateliers.fr

Perspectives et projets


Ces dernières années, l’association a entrepris la modernisation et l’humanisation de tous ses établissements d’accueil. Les derniers travaux prévus concernent l’établissement pour hommes seuls de Chemin Vert qui doit être réhabilité en 2018 pour répondre aux nouvelles normes de sécurité et permettre le développement de nouvelles activités, en lien avec les partenaires locaux.
L’Îlot projette aussi l’ouverture d’un nouvel établissement dans le Var, et la duplication de son dispositif innovant d’insertion – l’Atelier Qualification-Insertion – ailleurs en France.

Pourquoi faire un don à L’ÎLOT

 

Financée en partie par le secteur public, l’Îlot ne peut approfondir et développer ses actions que grâce à la générosité de ses donateurs et au concours de fondations et fonds de dotation.
Chaque année, les donateurs de l’Îlot font preuve de solidarité à l’égard de personnes qui ont payé leur dette à la société et qui veulent se sortir définitivement de la délinquance.
Ces dons sont un véritable soutien moral pour les bénéficiaires de l’Îlot qui souvent se sentent exclus de la société malgré leurs efforts pour prendre un nouveau départ.
Avec 85 % des dépenses qui vont aux missions sociales de l’association, vous pouvez être assurés qu’en faisant un don à l’Îlot vous participez au financement d’un accompagnement social de qualité et vous permettez le lancement de projets innovants pour lutter contre la double peine généralement subie par ceux et celles qui ont connu la prison.
Vous voulez participer à la lutte contre la récidive, rejoignez-nous !

Pour faire un don

Domaines d'intervention

  • Insertion sociale – Précarité