Le 7 avril 2014, le retour de la « flamme Kwibuka »

Le 7 avril 2014, la « flamme Kwibuka » (flamme du souvenir) est revenue à Kigali après avoir traversé pendant plusieurs mois les 30 districts du pays. Un acte hautement symbolique pour des milliers de Rwandais commémorant, en 2014, les 20 ans du génocide qui a coûté la vie à plus de 800 000 personnes.

Si cette flamme incarne la résilience du peuple face à la barbarie, elle est aussi source d’espoir en l’avenir. 

Cet espoir d’un pays apaisé où les habitants réapprennent à vivre ensemble, nous le partageons pleinement avec nos partenaires rwandais Adenya et Duhamic-Adri, et ce depuis longtemps. Même si le génocide a eu pour conséquence l’interruption de nos projets au Rwanda, nous sommes toujours restés en contact avec nos partenaires. Dans cette phase de reconstruction post génocide, nous avons toujours cherché à encourager les populations à travailler ensemble, maillon essentiel vers la pacification sociale. C’est notamment le cas dans notre projet « Agridurable au Rwanda » (2011-2013) qui visait les paysans des collines de Nyabimata, au sud-ouest du Rwanda. Pour eux les bénéfices sont bien réels : non seulement ils ont amélioré leur alimentation et augmenté les revenus de leur famille, mais une réelle solidarité paysanne s’est tissée.

L’organisation collective est pour nous une étape essentielle. Aussi, dans le nouveau programme mis en place pour 4 ans (2012-2016), nous avons décidé de renforcer les activités de structuration des paysans. Pour cette phase cruciale de notre projet, les paysans rwandais que nous accompagnons ont besoin de tout notre soutien. Grâce à votre générosité nous pourrons leur donner les moyens de devenir des acteurs reconnus et entendus d’un pays qui, 20 ans après le génocide, poursuit sa reconstruction.

Alors si vous le pouvez, merci de contribuer par votre don à la réussite de ce changement en cliquant sur ce lien:

http://www.fdh.org/don/