Il y a urgence à défendre le droit à l’éducation des filles !

L’ONG Plan International lance un appel à la mobilisation pour lutter pour ce droit fondamental trop souvent attaqué…

 

 


La campagne pour l’éducation des filles

Les drames - tels que l’attentat contre la jeune Pakistanaise Malala Yousafzai en 2013 ou, récemment, l’enlèvement de plus de 200 lycéennes au Nigeria - rappellent combien l’accès à l’éducation des filles est régulièrement bafoué. Ces filles ont été ciblées pour la simple raison qu’elles étaient inscrites à l’école et ne faisaient qu’exercer leur droit à l’éducation.

C’est pourquoi, l’ONG Plan International mène depuis 2012 une campagne mondiale pour lutter contre les barrières qui empêchent les filles d’aller à l’école ; et dans l’objectif de donner accès à l’école à 4 millions de filles d’ici 2016. Chaque année, la Journée Internationale des Filles du 11 octobre marque le temps fort de cette campagne menée dans 70 pays.

Signez la e-pétition !

En France, pour l’édition 2014, Plan International appelle à la mobilisation de l’opinion et des pouvoirs publics via une e-pétition soutenue par une vingtaine de personnalités.

Issues des médias et du show-biz, elles ont généreusement accepté de soutenir l’appel à mobilisation de Plan International en se faisant photographier la main levée, geste de ralliement officiel à la campagne de lutte pour le droit à l’éducation des filles à travers le monde.

Comme 1,6 millions de personnes à travers le monde, mobilisez-vous pour faire respecter le droit à l’éducation des filles. Chaque main levée sera comptabilisée et transmise à l’ONU et aux bailleurs internationaux pour que l’éducation des filles devienne une priorité.

 

Parce que l’école les rend libres, osez la liberté, levez la main !