Urgence Mali

Géolocalisation

  • Urgence Mali
  • GAO Mali

En 2012, le sahel connaissait une crise alimentaire accentuée par un conflit au Mali, rendant les interventions humanitaires difficiles.

Le 11 janvier 2013, après plusieurs mois de dégradation de la situation politique et suite à l’appel du Président Malien et à l’autorisation du Conseil de l’ONU, l’Armée Française est intervenue au Mali, rapidement rejointe par les armées de certains pays africains. Un mois après l’intervention, les armées sécurisent la frontière nord du pays.

Selon les estimations de l’ONU, plus de 400 000 personnes ont dû fuir le Nord du Mali et 5 millions de personnes ont été touchées par le conflit. La situation sécuritaire reste précaire, phénomène renforcé par l’insécurité alimentaire généralisée dans l’ensemble de la région du Sahel (Mali, Tchad, Mauritanie, Niger, Soudan, Cameroun et Nigéria).

Le 6 février 2013, le Secrétaire général adjoint aux opérations de la paix de l’ONU estimait que « si l’accès humanitaire s’améliorait au Mali, la situation restait difficile et dix millions de personnes pourraient souffrir de famine dans la région. » Afin d’améliorer la situation, la communauté internationale a lancé un appel de fonds de 1,6 milliard de dollars.

Dans un contexte où de nombreuses personnes ont été déplacées, où des voies de communication ont été coupées, où la situation sanitaire est précaire… de nombreuses organisations humanitaires, souvent présentes depuis de nombreuses années, ont intensifié leurs actions au Mali, notamment dans la région du nord, que ce soit au niveau alimentaire, de la santé ou de l’éducation. Retrouvez ci-dessous la liste des organisations qui agissent/intervient

Ils interviennent