Exemples

Exemple 1 :

Louise donne 3000 € à une association de défense des droits de l’homme. Elle bénéficie d’une réduction d’impôt équivalent à 66% de son don, soit 2000 €. Son don ne lui coûtera que 1000 € ! Et si Louise atteint le plafond autorisé pour la réduction (20% de son revenu imposable), elle pourra reporter l’excédent sur l’année suivante.

 

Exemple 2 :

Eric effectue, en 2009, des dons pour un montant total de 300 € à un organisme fournissant des repas chauds aux sans abri. Un don à un organisme fournissant des repas gratuits entraîne une réduction d’impôt de 75 %, le don étant pris dans la limite de 510 €. Eric pourra ainsi déduire au maximum 510 x 75 % = 382.50 € de son impôt sur le revenu au titre du don fait à l’organisme fournissant des repas gratuits. Le don est inférieur au plafond, l’ensemble du don sera réduit sur une seule année. Au total, ce don n’aura coûté que 75 € à Eric !